Films


#201

Moi je l’ai plutôt compris comme un retournement de situation, exactement comme Landa dans Inglourious Basterds, je m’explique. Travis tout comme Landa est un salaud finit. Il est animé par une violence extrême qui le conduit au massacre final, tout comme Landa fait tuer les juifs en masse. Malgré tout, son acte est réinterprété comme un acte salvateur, il tue le pimp pour protéger la jeune prostituée afin qu’elle puisse reprendre une vie normale et rentrer chez ses parents. Au final, il passe pour un héros et sa violence est pardonnée parce qu’elle a été utilisée à une fin plus grande, pour une bonne cause. Landa est pareil, il finit par collaborer avec le système en dénonçant les nazis et permettant de tuer Hitler (Travis aide aussi à sa façon le système en tuant le pimp, à cette époque, il était très difficile pour la police de s’en charger) et il devient à sa façon un héros pour les alliés qui voit en lui le sauveur de l’Allemagne “pure” et ils son tmêmes prêts à effacer tous ses anciens actes pour le moins douteux.



En gros, je pense que Scorsese a plus voulu une fin ironique qui montre que tout acte peut être repris par le système afin de devenir un exemple. Quite à rendre héros un ex du Vietnam très violent et désaxé.


#202

Ton interprétation est plus profonde que la mienne. J’aime bien cette façon de voir les choses. Bon maintenant je sais pas trop quoi regarder. Le Mépris peut être.


#203

Je te conseille Mean Streets de Scorsese si t’es dans la lancée. Mais si t’es plus Godard, fonce avec Pierrot Le Fou alors (bien meilleur que Le Mépris, jamais vraiment accroché).


#204

Le Mépris j’ai de la curiosité pour Brigitte Bardot et tout le concept a l’air intéressant. De toutes façons j’ai la chance d’avoir les 2 en DVD donc autant voir les 2 :smiley:


#205

Tu me diras ce que t’en penses alors !



Bon moi je suis allée voir Point Blank en tout début d’aprèm, c’était cool de le voir enfin au ciné. Les scènes d’ouverture sont vraiment apréciables sur grand écran. Faut que j’aille revoir IB et Un prophète. J’ai revu Les 12 salopards aussi au ciné, c’était vraiment bien mais la copie était un peu mauvaise par moment.



Sinon récemment j’ai vu L’emprise de De Palma avec Al Pacino et Senn Penn. J’ai pas trp compris où allait le film, vraiment décevant. L’histoire est quasi réduite à néant, y a une fausse histoire d’amour dont le monde s’en fout. Heureusement que Pacino était là mais tenir le film jusqu’à la fin. Quelqu’un l’a vu ?


#206

Quelqu’un est allé voir Un Prophète? Je suppose que c’est le film français incontournable du moment. Moi je vais probablement y aller en fin de semaine.



Mais j’ai l’impression que le cinéma français va bien me plaire en cette fin d’année, surtout au niveau des prestations des acteurs. Le trailer du nouveau film avec François Cluzet, ainsi que celui avec Yvan Attal promettent vraiment du bon. J’adore Cluzet, je trouve qu’il joue avec une intensité rare.



En films internationaux j’attends Funny People et 500 days of summer. Et j’ai regardé le trailer de Ma Vie Pour La Tienne, je vais probablement y a aller également, mon premier Nick Cassavetes! En tous cas le trailer m’a vraiment donné envie d’aller le voir, ça a l’air poignant.



Et dans un peu plus longtemps, Avatar…même si le trailer m’a incroyablement déçu comme je n’arrête pas de le dire à qui veut l’entendre. Le CGI c’est moche :frowning:


#207

Ouai bah Avatar, à la base, je suis censée l’attendre mais depuis la BA, plus trop fan fan. Un prophète je vais aussi le voir ce week-end. Et le Nick Cassavetes, la BA m’a trop accrochée…


#208

T’as oublié la négation ou tu es vraiment accrochée par la BA du prochain Cassavettes?



En tous cas moi j’ai regardé Alpha Dog aujourd’hui et c’est simplement monstrueux. Rarement vu un film aussi surprenant, au sens où on s’attend à un retournement de situation vu la tonalité du film, on se dit que ça va être le gros happy end. mais non. Ca m’a fait un choc, vraiment émotionnel.

Et Justin Timberlake!! Je l’ai toujours dit mais ce film le confirme: ce mec est stylé!





Voilà je suis une gamine de 14 ans maintenant :smiley:


#209

Tu fais bien de me corriger, je voulais dire que je ne suis PAS trop accrochée par le nouveau Cassavettes.



Mais Justin Timberlake à vrai dire tout le monde qui n’a pas honte de le dire, reconnait qu’il est plutôt bon acteur. Je ne l’ai vu que dans Black Snake Moan et il était vraiment pas mal.


#210

D’ailleurs Black Snake Moan il est aussi bien que le buzz le laissait penser ou pas? Y a eu une sorte de hype autour du film à sa sortie mais j’ai quand même l’impression qu’il a fait un bide, bizarre.



Je sais pas trop quel film je vais regarder là. J’ai Intolérable Cruauté, c’est un bon film pour continuer avec les frères Coen?


#211

Qu’est-ce que t’as vu ou pas vu des Frères Coen ? Parce que moi c’est vraimet pas mon préféré.


  • Si t’es dans une lancée comédie Coen, non, regarde Th eBig Lebowski ou O’ Brother Where Art Thou ou Arizona Junior.


  • Si t’es dans une lancée film noir, regarde Blood Simple, Fargo, Miller’s Crossing, Barton Fink, The Barber.



    A propos de Black Snake Moan, c’est très difficile de juger parce qu’en fait j’ai tjs pas compris si le réal prenait son film au sérieux ou si c’est une grosse blague. Visuellement, très bien, l’atmosphère dirty south, excellente, les acteurs aussi (Christina Ricci, Samuel L. Jackson, qui chante d’ailleurs) mais l’histoire… est-ce une mauvaise copie d’un dirty B movie ou est-ce une parodie/hommage qui se prend assez au sérieux pour que tu ne rigoles pas pendant le film tout en faisant ressortir le côté absurde. De toute façon, ça vaut le coup d’oeil, et je comprends qu’il ait eu un buzz.

#212

J’ai vu The Big Lebowski et O’Brother déjà. Je suis plutôt dans le trip comédie en ce moment. Mais le seul film sombre que j’ai vu d’eux c’est No Country For Old Men donc ça m’intéresserait aussi de creuser ça. Fargo est un classique il faudrait que je le voie, mais je ne l’ai pas. J’ai juste Intolérable Cruauté et Burn After Reading pour le moment.


#213

Ahah, les deux que j’aime le moins. Je pourrais pas trop te conseiller. Mais quand tu reviens au côté plus sombre, dis-moi, parce que là je saurais te conseiller !


#214

Mais Le Fabuleux Destin D’Amélie Poulain c’est vraiment grandiose! Je l’avais vu au ciné y a 8 ans, j’étais vraiment pas assez vieux pour adhérer. Je l’ai revu aujourd’hui et j’ai vraiment bien fait. Je l’ai vraiment trouvé génialissime. C’est vraiment comme un livre ce film, enfin c’est le ressenti que j’en ai eu. Une expérience vraiment hors du commun j’ai trouvé. L’histoire pourrait tenir sur un ticket de metro et pourtant les personnages se complexifient la tâche et sont tellement intéressants qu’on se retrouve plongé et absorbé par ces vies à la fois classiques et atypiques. Excellent.


#215

AS-tu vu Delicatessen ou La cité des enfants perdus ? Delicatessen est probablement mon Jeunet préféré. En fait, j’aimerais vraiment beaucoup Jeunet avant, je pense toujours que Delicatessen est un chef-d’oeuvre. Mais le reste a pris un ptit coup de vieux, notamment Amélie Poulain. Mais ça en fait c’est aussi dû à l’étalonnage (les couleurs du films) sur la sortie dvd qui sont trop saturées donc ça vieillit vite. Au ciné ça l’était pas autant, ou tout du moins c’était un peu plus subtile.



Par contre, la narration qui avait été un des points forts du succès d’Amélie, a été reprise dans Un long dimanche de fiançaille (pas par coqueterie de Jeunet, c’est juste qu’en fait c’est exactement ça dans le roman de Japrisot dont est tiré le film, et que Jeunet s’en était inspiré avant pour Amélie parce qu’il connaissait déjà le roman). Donc tout le monde l’a accusé de vouloir reproduire son succès. Il faut son nouveau voir ce que ça donne parce que ça fait un bail qu’on l’a pas vu sur les rails pépé Jeunet.


#216

Oui, moi aussi j’aime beaucoup Delicatessen, surtout le début du film, c’est excellent, trop décallé, trop marrant.



Un des films qui m’a le plus marquée récemment, bien qu’il ait 25 ans heh, mais que je n’avais jamais eu l’occasion de voir, c’est Paris, Texas. Whoa! j’ai été très émotionnée comme on dit. La musique, l’ambiance, l’intrigue, tout m’a vraiment plu.



Sinon Arte a diffusé pleins de Ventura assez récemment, et j’ai beaucoup apprécié. J’ai vu en particulier Le Deuxième Souffle, un des Melville que je n’avais pas encore vu (Ahhhhh, ce Melville…) 8)


#217

En parlant de Jeunet… j’ai trouvé ce petit questionnaire :



<LINK_TEXT text=“http://www.telerama.fr/cinema/questionn … ,46013.php”>http://www.telerama.fr/cinema/questionnaire-jeunet,46013.php</LINK_TEXT>



(on peut plus modifier les posts bizarre…)


#218

Seul les mods peuvent maintenant modifer leurs posts je crois ;D



Et Melville, un grand maitre de sobriété et de précision. On peut êter fier d’avoir au moins un maitre du film noir français !


#219

On peut toujours modifier ses messages mais seulement 1h ou 2 après avoir posté.



Intéressant le Question/Réponses de JP Jeunet. Il a l’air d’être intéressant (en même temps c’est pas étonnant, je suppose que ça doit être rare les cinéastes talentueux et inintéressants).


#220

Jeunet parait toujours cool en interview, merci pour le lien ! Je me rappelle d’une interview dans le même dans Studio ou Premiere à l’époque de la sortie d’Un long dimanche de fiançailles qui était vraiment bien.



Au fait j’ai vu Un prophète hier, vraiment bien. Audiard est toujours classe. L’atmosphère est très réaliste, crue, oppressante (quelques scènes sont cultes d’avance), et les acteurs sont tous super bien. Là où on parle souvent d’acteurs ayant de la gueule chez Jeunet, on peut dire qu’Audiard a réussi le même pari. Après se méfier, des longueurs vers le milieu du film, je n’en dirais pas plus pour ceux qui l’ont pas vu, mais ça aurait pu être raccourci et je n’ai pas trop compris tout le symbolisme du titre et d’une scène en particulier (scène de la biche, pour ceux qui l’ont vu).