The Quentin Tarantino Archives logo

Interview Cahiers du Cinéma


#1

Voici donc le superbe interview paru dans les Cahiers du Cinéma de juin dernier…

Pour lire les textes: clic droit, afficher l’image, et zoomer…ca marche trés bien sous Mozilla!

http://www.fileden.com/files/2007/3/6/857533/01.jpg


#2


#3


#4


#5


#6


#7


#8


#9


#10


#11


#12


#13


#14


#15


#16


#17

J’ai pas relu l’interview, mais je me rappelle que c’était clairement l’une des meilleures publiée dans les mags français, les Cahiers sont forts pour ça. Les articles peuvent être pompeux ou très intéressant, et avc Tarantino ça ne rête jamais.



Si je me souviens bien, il expliquait comment il s’était dépassé dans l’écriture et avait atteint un nouveau niveau. Je ne sais pas si jdirais ça, mais c’st tjs vrai de se dire qu’on prend de la maturité en enlevant tous les effets de style (toutes les structures décomposées par ex), et qu’il a clairement pris un risque en imposant un scénario linéaire, des dialogues moins à l’esbrouffe, etc.



Cela dit, il a aussi beaucoup contribué, et si ce n’est plus, à l’écriture avc Reservoir Dogs et Pulp ou même Kill Bill. Parce que ses tructures sont loin d’être banales, okay déjà testées auparavant par d’autres, mais clairement maitrisées et qui ont fait toute son originalité.


#18

[quote=“cyber-lili”]
il a clairement pris un risque en imposant un scénario linéaire
[/quote]

vrai!

quand on dit Tarantino, les gens vont s’attendre à des scnérario non-linéaires qu’il faut revoir 15 fois pour tout comprendre. il y a comme une pureté et une légerté de progression dans ce film, c’est cool…attention, pas de méprise, il n’y a pas de “lourdeurs” dans les autres, mais le style non-linéaire est vraiment différent, le film te dit dès le début “on va bien s’amuser, parceque je vais te balader d’avant en arrière”, ce qui n’est pas le cas avec DP. tu me suis?


#19

Complètement, et si tu as suivi la pseudo-théorie qui a été posté sur le forum su la 2e partie du film étant en fait la 1ère, c’est-à -dire, il se fait tuer par les nanas et revient encore plus fort contre Pam, Jungle Julia et toutes ses opines (théorie qui est fausse selon moi, soit-dit en passant), les gens ont visiblement du mal à accepter un scénario linéaire. Alors que ça épouse parfaitement le film qui n’a pas besoin d’une destructuration.



Jackie Brown est pour moi le plus mature de ses films, avec Kill Bill vol 2, et tu remarqueras qu’il n’a pas chercher tant que ça à déconstruire son film, il y avait certes des montages parallèles, notamment la grande et culte séquence du supermarché, mais pas de vrai jeu d’embrouille.


#20

non, je n’avais pas vraiment eu vent de cette théorie…c’est interesant, ca en ferait un peu un film de vengeance(:il se venge des dernières sur les premières), mais vu qu’on peut aussi considérer que les filles du tenessee vengent les texanes…ca marche dans les 2 sens, c’est cool de considérer le film avec cette inconnue!