Personne n'aime Jackie Brown ou quoi?!


#21

Merci ma chérie =-)


#22

Qlq mots rapides sur JB (sans vouloir faire une chronique) : plus je vois ce film, plus je l’aime. Je l’avais adoré à sa sortie, mais je lui préférais toujours Pulp ou Reservoir. Je crois que c’est finalement, un film qu’on apprécie plus quand on vieilli. Il a moins la “fougue adolescente” d’un Reservoir, True Romance ou Tueurs Nés, où ça mitraille et ça tape fort, mais il a en revanche un charme fou, notamment porté par ses comédiens (Pam, Sam et Bob DeNiro en tête), par sa fantastique BO (ma préférée à ce jour chez QT je pense), et puis par sa lenteur.

Vraiment un beau et bon film, injustement mal-aimé chez les fans de QT j’ai l’impression… enfin, ça c’était avant l’arrivée de Death Proof ! :smiley:


#23

Oui maintenant Jacke Brown vs Death Proof = Jackie Brown quand même faut pas abuser, Death Proof, une vieille daube. Ahahha.



Bien sûr je ne partage pas cette haine pour Death Proof et même si je préfère tout de même Jackie brown mais pas par dépit. Le film est à rapprocher de Kill Bill Vol 2, parce que jusqu’à présent, ce sont les deux films les plus matures et touchants de Tarantino. Et je crois que c’est le problème, le spectateur moyen de Tarantino qui a un certain âge et qui connait depuis Kill Bill, n’aime ni Jackie Brown ni Death Proof parce que 1) il n’y a pas assez d’action. Plus ou moins pour les mêmes raisons, il préfèrera le volume 1 de Kill Bill. Et c’est pour cette raison qu’il va se ruer pour voir Inglourious Basterds. Le spectateur plus assidu de Tarantino qui aime depuis la sortie de Reservoir Dogs ou Pulp Fiction a été déçu par Jackie Brown parce qu’il s’était confortablement habitué aux films de gangsters ou similé. MAIS c’est ce spectateur précis qui est à même de changer d’avis et qui en revoyant le film l’aimera de plus en plus.



Moralité : Jackie Brown saura trouver les honneurs qu’il mérite avec le temps.


#24

Je pense que ce que tu dis est très sensé Lili, vis à vis de la majeure partie des fans qui ont connu QT avec Kill Bill vol. 1 et recherchent ce genre de feeling dans ses autres films.

Pour en revenir à Jackie Brown, avant même d’être fan de QT, sans rien savoir du tout de la blaxploitation (j’avais même jamais entendu parler des films d’exploitation tout court à l’époque), j’avais adoré Jackie Brown…notamment pour De Niro qui est l’une de mes idoles depuis que j’ai vu Ronin (il en a fait des mieux, on est d’accord sur ce point lol).

Bref tout ça pour dire que même sans analyser Jackie Brown, on peut vraiment l’apprécier. A l’époque, ma culture ciné était quasi nulle, mais je me rappelle que j’avais été marqué par la longue scène d’échange de sacs dans les cabines d’essayage, ça m’avait rendu fou à l’époque de voir des plans aussi longs, c’est ensuite que j’ai fait le lien Tarantino = Kill Bill, Pulp, et j’ai chopé Reservoir Dogs en collector pas longtemps après.

C’est ça qui est fou avec Tarantino, un mec avec zero culture ciné peut adorer PF parce que y a un mec qui se fait exploser la cervelle dans une voiture et que les scènes qui s’ensuivent sont tout simplement hilarantes (entre autres scènes mémorables), alors qu’un geek du ciné retrouve des références au tac o tac et pleure de joie en voyant un un-peu-plus-que-cameo de Sonny Chiba ou en écoutant mr.Orange débattre avec ses nouveau potes sur Pam Grier…Et un mec qui se trouverait entre ces 2 personnages peut tout simplement apprécier l’art du dialogue.





Je sais pas si vous trouverez ce que je dis un tant soit peu pertinent, j’espère…je me suis un peu emballé sur mon clavier là ^^


#25

C’est exactement ça. Tarantio arrive autant à choper le spectateur moyen sans culture cinématographique très développée, voire aucune, et tout aussi le cinéphile voir geek de base.



Après c’est une évidence qu’on peut aimer Jackie Brown pour beaucoup de raison et même sans connaitre le travail de Tarantino. Mais dans tout cas, je pense que c’est De Niro qui a tranché ;D Je pense que si on n’a d’affinité pour personne ou pour aucun détail (je pense que notamment un fan de la soul peut apprécier le film sans connaitre Tarantino, ou un fan d’Elmore Leonard ou les nostalgiques de la Blaxploitation), je ne sais pas si c’st un film facile d’accès. Je ne sais pas comment expliquer. C’est plus une combinaison de ptits détails touchants, d’acteurs fétiches, de chansons fétiches, si tu connais rien de rien, tu dois quand même te dire “okay, y a pas d’action, c’est assez lent et je ne sais pas où ça va”, ce qui est le moteur de toute motivation pour un spectateur moyen pour continuer à regarder un film.


#26

Au moins ça évite de voir JB dans des listes “mes 10 films préférés” aux côtés de Transformers et…Kill Bill.


#27

j’adore jackie brown, c’est le film que je revois une fois par an… je trouve le moindre détail génial: la façon dont le blouson en cuir de michael keaton craque me fait mourir de rire. dans le genre mal aimé death proof, c’est davantage un film que je met comme si je mettais un disque, pendant que je travaille ou que je fais autre chose… maintenant je crois que si QT a jamais un seul mauvais film, c’est bien son segment de four rooms: à lire c’est très bien, mais le film à tous les niveaux, du jeu des acteurs, au décor est vraiment super nase. à mon avis, bien sûr…


#28

Tout le monde m’a dit ça, donc j’ai tjs fuit Four Rooms et je suis pas prête de le voir. :stuck_out_tongue:


#29

lis le!.. j’ai vu le film il y a longtemps, j’avais trouvé ça nul… il y a deux ans, j’ai chopé le scénario sur le net et j’ai lu le segment de tarantino, j’en avais aucun souvenir, et je l’ai trouvé très chouette, mais vraiment, avec de très chouette dialogues, très drôles. je l’ai même relu régulièrement. du coup au bout d’un moment j’ai eu envie de revoir le film et j’ai été à nouveau consterné…


#30

Je rejoins vos analyses très pertinente sur JB, et son relatif succès, et les raisons de celui-ci.



Et pour Foor Rooms, je vais également dans ton sens tonyanthony. C’est d’un ennui conséquent. L’idée est originale, le segment de Rodriguez est fun, celui de Tarantino sympatoche sans plus (mais on dirait que ce sketch, il l’a écrit pour se faire plaisir avant tout. Pour preuve, après tout, il tient le rôle principal).

Et Tim Roth bah… je le préfère dans des rôles sérieux. J’accroche pas à son comique : trop grimaçant, trop surfait. C’est un métier !



Pour en revenir à JB, il est vrai que j’ai l’impression qu’il y a un avant et un après Kill Bill chez les fans. Ce n’est aps un jugement de ma part bien entendu, mais il est clair que d’un côté, il y a les “vieux”, ceux qui ont connu QT avec Pulp ou Reservoir (ou même True Romance), et les “nouveaux” qui l’ont découvert avec Kill Bill. Il y a une vrai rupture entre l’époque “RD, PF, JB”, qui parle de gangsters, de music soul et de casse, et l’époque “Kill Bill” qui se tourne vers d’autres contrées tout aussi attrayantes. Est-ce pour cela qu’à l’époque, j’ai même pas senti l’envie d’aller voir Kill Bill en salles ? Une différence trop grande entre ces 2 époques ? possible… mais aujourd’hui, je me plonge dans tous ces (ses !) films avec grand plaisir.



A vrai dire, les seuls QT (enfin plutôt “affiliés QT”) que j’ai du mal à vraiment accrocher : Four Rooms, Killing Zoé & Tueurs Nés. Je ne déteste pas ces films, c’est juste que c’est autre chose…



Pinaise, qu’est-ce qu’on digresse ! :smiley:


#31

pour dire la vérité, j’ai aussi découvert tarantino à la sortie de reservoir dogs et… à l’époque j’ai été très déçu par pulp fiction. au final je le trouve très bien, mais je me suis un peu désinteressé de ses films entre pulp fiction et kill bill (même si j’ai vu et aimé jackie brown, et que plus je le vois, plus il me plait…) avec kill bill vol 1 j’ai eu la même intense excitation que devant reservoir dogs !


#32

[quote=“Jungle Juju”]
A vrai dire, les seuls QT (enfin plutôt “affiliés QT”) que j’ai du mal à vraiment accrocher : Four Rooms, Killing Zoé & Tueurs Nés. Je ne déteste pas ces films, c’est juste que c’est autre chose…
[/quote]

Killing Zoe était vraiment pas top top. J’ai pas mal aimé Tueurs Nés, un peu excessif et démonstratif mais agréable à regarder.



Moi alors, j’ai commencé par Pulp Fiction, et direct Reservoir Dogs. Et p-e un an après Jackie Brown. Kill Bill a été le premier que j’ai vu au ciné.