Le prisonnier


#61

[quote=“RatQuiRit”]


Freaks and Geeks ? Je connais pas…jamais regardé MCM de ma vie, mes parents ont jamais voulu payer pour le cable quand j’étais ptiot :o

[/quote]

c’est passé d’abord sur série club (en vf). c’est juste la troisième meilleur série de tous les temps 8)


#62

[quote=“Cpt tonyanthony”]
c’est passé d’abord sur série club (en vf). c’est juste la troisième meilleur série de tous les temps 8)
[/quote]

Et quelles sont les 2 premières donc?


#63

Ahah, oui quelles sont les deux premières ?



Je savais pas pour la diff sur Série club, en fait j’ai jamais regardé cette chaine. Même si je l’avais il me semble.


#64

Seinfeld en deuxième

et Curb your enthusiasm en premier. pour moi c’est possiblement le dernier chef d’oeuvre de la civilisation occidentale ahahah (je rigole, mais je suis sérieux)


#65

C’est si fou que ça Seinfeld? J’ai beau savoir que ça fait figure de légende aux USA, j’ai pas du tout accroché au pilot.



“Curb Your Enthusiasm is an Emmy Award- and Golden Globe Award-winning American comedy series starring Seinfeld writer, co-creator, and executive producer Larry David as himself.”

(source:wikipedia)

Hmmm…je commence à comprendre :stuck_out_tongue:



Bon comme j’ai bientôt fini 30 Rock, j’enchaine sur Flight Of The Conchords et après j’essaierais de me replonger dans Seinfeld, c’est pas possible que ce soit aussi mythique que Friends voir plus et que j’accroche pas.


#66

seinfeld aussi mythique que friends??? à mon avis, friends c’est mignon 5 minutes mais c’est tout (et encore, je parle que des premiers épisodes, parce que ça a vite dégringolé en qualité pour finir à un niveau proche du nul…).



non, Seinfeld c’est plutot aussi mythique que les beatles.



et le pilote de seinfeld, c’est un pilote, c’est à dire qu’il y a un coté maquette un peu approximatif et même amateur. le principe des séries, c’est aussi que ça s’installe sur la longueur. surtout une série comme celle là qui a trouvé son style sur la durée (la première saison fait 4 épisodes, la deuxième dix, c’est qu’à la troisième que les moyens ont commencé à augmenter et ils commencé à avoir vraiment du succès que l’année suivante…)


#67

[quote=“Cpt tonyanthony”]
seinfeld aussi mythique que friends??? à mon avis, friends c’est mignon 5 minutes mais c’est tout (et encore, je parle que des premiers épisodes, parce que ça a vite dégringolé en qualité pour finir à un niveau proche du nul…).[/quote]

Blasphème!



Bizarre comme démarrage pour Seinfeld, mais bon je pense qu’il faut que j’aille au moins jusqu’à la 3e saison alors.


#68

[quote=“Cpt tonyanthony”]
seinfeld aussi mythique que friends??? à mon avis, friends c’est mignon 5 minutes mais c’est tout (et encore, je parle que des premiers épisodes, parce que ça a vite dégringolé en qualité pour finir à un niveau proche du nul…).
[/quote]

Oh là je t’arrête tout de suite mon coco, retire ce que tu viens de dire : personne n’est autorisé à critiquer Friends sous mon commandement !



Peut-être que les épisodes pris à part pour un non-habitué de la série peuvent paraitre culcul ou jsais pas quoi, mais sur la durée, c’est un peu comme ta famille les Friends. Jamais je me lasserais de la série. Et je peux prendre n’importe quel épisode et être à fond en moins de 5 minutes !



Friends et les Sopranos, je le répèterais jamais assez : les deux meilleures séries AU MONDE !! :stuck_out_tongue:


#69

j’ai vu les épisodes, à l’endroit et à l’envers, un par un sur canal jimmy ou par brochettes de 8 en VF sur RTL9. j’ai quand même déclaré forfait à la dernière saison qui est insipide au possible. donc je suis habitué…



j’ai jamais vraiment accroché au-delà d’une sympathie superficielle, pour la même raison que sex and the city: dans la vraie vie, je préfèrerais me casser un bras que de passer 5 minutes avec des blaireaux pareils, c’est pas pour les regarder à la télé (ceci dit j’ai de la sympathie pour friends et pas pour sex in the city). ils sont tous beaux, tous bien peignés, ils ont des pbs de beaux gosses… c’est rigolo, mais c’est pas très inventif, et c’est en rien de la comédie de génie, ce qui est le cas de ce que fait seinfeld et larry david. 8)



en plus, ça vieillit horriblement mal. Dans 30 ans ça sera aussi obsolète que I love Lucy.


#70

Déjà si c’était en VF alors c’est Amis que t’as regardé, et c’est beaucoup moins bien que Friends!



Sérieusement, tes arguments se tiennent assez, mais je vois pas en quoi Chandler a des pb de beau gosse par exemple.

Par contre je pense qu’on s’en rappellera encore avec émotion dans 30 ans, que ça vieillisse mal ou non.


#71

chandler a pas de problèmes de beau gosse, mais matthew perry c’est un beau gosse. donc il y a le côté, un beau gosse joue un nerd, et j’y crois peu.

si une scène qui m’avait beaucoup plus c’est quand il va annoncer son mariage à son père transexuel…

[quote=“RatQuiRit”]
Bizarre comme démarrage pour Seinfeld, mais bon je pense qu’il faut que j’aille au moins jusqu’à la 3e saison alors.
[/quote]

au départ c’était une série bouche trou. la première saison a été financée par un executif qui s’occupait des productions d’émissions spéciales et pas de séries. après, la série a continué parce qu’elle ne coutait pas cher, qu’elle avait de bonnes critiques et que c’était bien. comme quoi, les patrons de chaine ne sont pas toujours idiots…!


#72

[quote=“Cpt tonyanthony”]
j’ai jamais vraiment accroché au-delà d’une sympathie superficielle, pour la même raison que sex and the city: dans la vraie vie, je préfèrerais me casser un bras que de passer 5 minutes avec des blaireaux pareils,
[/quote]

Ah mais moi je dirais direct OUI pour vivre dans l’appart de Monica ! Et même à New York tout court, ahah. Sérieux, je serais contente si c’était mes potes. Je trouve qu’ils sont quand même plutôt normaux (si on omet le fait qu’ils gagnent tout de même extrêmement bien leur vie) et Chandler, enfin Mathew Perry, n’est pas vraiment un beau gosse si on considère que ce mec a d’énorme problème d’alcool, qu’il grossit et maigrit à vue d’oeil, il est pas musclé comme Joey par exemple. Et Ross, tout le monde se fout tout le temps de sa coupe de cheveux, ahah.


#73

ross tout le monde se fout de sa coupe de cheveux et de ses dinosaures mais il est super beau et gaulé comme une statue, c’est un peu un clark kent juif, ahahahah. mais justement, c’est ce qui me plait pas, c’est censé être quotidien mais ça se déroule sur une autre planète où tout est gentil et où les gens qui ont des chagrins d’amour regardent par leur fenetre en écoutant U2. c’est comme le sirop, ça me fait mal à la gorge. quand j’étais au lycée, tous les gros thons de STT s’identifiaient aux bonnes meufs de friends, je trouvais ça à mourir de rire et c’est aussi pour ça que j’ai du mal à trouver ça bien.


#74

Là par contre on est d’accord, si y a un truc qui m’énerve dans Friends, et pas mal d’autres séries américaines, c’est le côté bien sentant et tout le monde il est beau…blabla.

Mais bon, c’est pas aussi choquant que dans How I Met Your Mother où je frappe régulièrement mon bureau de rage à la fin d’un épisode tellement le happy ending me débecte.



Je trouve que c’est pas assez pour juger une série, américaine qui plus est.


#75

c’est vrai il y a ça dans How I met your mother? je n’ai pas vu, mais je pensais que c’était très bien. Il y a ça dans Scrubs, pas dans les premières saisons, mais au bout d’un moment, oui.

[quote=“RatQuiRit”]
Je trouve que c’est pas assez pour juger une série, américaine qui plus est.
[/quote]

ben moi je trouve que si, parce que ça veut dire que les auteurs retombent dans des automatismes et des formules. au début de friends, il y en a pas tant que ça. dans seinfeld et curb, il y en a jamais. et dans freaks and geeks, il y en a quelques unes, mais c’est très finement fait, naturel, et remarquablement bien intégré aux histoires et à l’évolution des personnages.


#76

Dans HIMYM c’est parfois insupportable. Scrubs je pense pas que ce soit à prendre au premier degré, mais c’est vrai que d’une manière globale le niveau de la série ne fait que de baisser. J’ai pas encore vu la 7 mais je crains le pire.

Dans le style Friends, HIMYM, etc, je recommande Coupling. C’était britannique et c’était très bien, mais je crois que je l’ai déjà dit (j’en parlais pas mal à une époque). Et là , pour trouver des trucs faciles ou gnangnan, faut s’accrocher.


#77

Dans Scrubs, souvent c’est un peu ambigu. On ne sait pas trop si c’est du lard ou du cochon, mais moi je crois que la plupart du temps, c’est un procédé conscient, mais c’est assez sérieux. je connais pas du tout Coupline, je vais essayer de jeter un coup d’oeil.


#78

[quote=“Cpt tonyanthony”]
dans freaks and geeks, il y en a quelques unes, mais c’est très finement fait, naturel, et remarquablement bien intégré aux histoires et à l’évolution des personnages.
[/quote]

Après y a eu qu’une saison aussi de la série, donc ils ont pu éviter les automatismes. Et le sujet s’y prête peu aussi, comment expliquer que des freaks camés de base puissent trouver qu’ils vivent dans le meilleur des mondes possibles ? Bon par exemple, dans Skins, série qui se veut trash et qui ne l’est pas du tout selon moi (sauf la dernière saison qui est trash pour être trash), tous les épisodes ou presque finissent par un happy ending et ça peut être très énervant au bout d’un moment.


#79

Rat qui rit, il y a des SPOILERS sur Freaks and Geeks dans ce qui suit, fait attention!!







dans freaks and geeks, ça s’y prete tout le temps. déjà les freaks ne sont pas des camés du tout, c’est très soft. au niveau des geeks, il y a l’épisode d’halloween ou Sam et ses amis se déguisent alors qu’ils sont trop vieux pour le faire. à la fin, Sam en prend conscience, est un peu amer de laisser ce morceau de son enfance derrière lui et se met à lire Crime et chatiment qu’on lui a donné comme devoir. dans les années coups de coeur, sur qq chose comme ça, on aurait clairement eu une morale à 2 balles formulée bien lourdement. dans freaks and geeks, non.

aussi, dans l’épisode où james franco devient punk, au final, il se rend compte que sa relation avec Kim est ce qui apporte un semblant d’équilibre à sa vie et il retourne la voir, musique à l’appui (sauf que c’est pas de la musique sirupeuse, c’est dean martin)… il y a des tonnes d’exemples comme ça. donc il ne trouve pas qu’il vit dans le meilleur des mondes possibles, mais il prend conscience que certaines personnes sont importantes, que l’amour c’est important et blablabla. ça pourrait être confondant sauf que c’est pas formulatique donc ça passe sans qu’on le remarque et sans que ça soit gênant.


#80

Tout à fait d’accord ! Mais une fois encore, le happy ending est moins nécessaire dans ce type de série qui n’est pas 100% comédie.



D’ailleurs tu sais pourquoi ils ont pas continué la série ?